Visiter le musée Guggenheim de Bilbao, incontournable de vos vacances en Espagne

Au bord du fleuve Nervion se dresse un majestueux bâtiment signé Frank Gehry. Ce musée d’art moderne et contemporain à la dimension spectaculaire abrite une belle collection d’œuvres artistiques issues de créateurs venant des quatre coins du monde. Bienvenue au Musée Guggenheim de Bilbao.

Un bâtiment d’exception

Dans la ville industrielle de Bilbao, l’économie a principalement tourné autour de l’industrie lourde et de mines ainsi que les chantiers navals. À cause du ralentissement industriel, la région a connu un véritable marasme économique. Le gouvernement basque a alors pris l’initiative de réaliser d’importants investissements en guise de plan de redressement. Parmi les projets retenus figure la création du musée Guggenheim qui a coûté la bagatelle de 100 millions de dollars. La construction a été confiée à l’architecte Frank Gehry et s’est achevée en 1997.

Le bâtiment reflète l’innovation tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Il n’y a donc pas que les expositions et collections qui méritent amplement le détour puisque chaque partie du musée s’admire au gré des visites. Ce dernier ressemble d’ailleurs à une sculpture hors norme plutôt qu’à un musée. Son architecture repose sur une approche déconstructive mettant en valeur des formes ondulantes et organiques. Les visiteurs se laissent éblouir par ses parois de métal ressemblant à une gigantesque carapace. Celle-ci est composée de 33 000 feuilles pliées et gondolées ayant pour mission d’attirer la lumière. S’étendant sur 24 000 mètres carrés, le bâtiment s’admire également de l’intérieur. Dans l’atrium, on se laisse d’emblée surprendre par les différentes matières utilisées (pierre, verre, métal, béton blanc, etc.) qui ont été judicieusement agencées et harmonisées. Cet espace constitue le centre névralgique du musée. Autour de l’Atrium ont été implantées 20 salles de galeries connectées par des escaliers et des passerelles.

À découvrir au sein du musée

Devant de telles prouesses architecturales, on a tendance à oublier que le musée abrite aussi une fabuleuse collection d’œuvres d’art. Le richissime industriel américain Solomon R. Guggenheim était un fervent amateur et collectionneur d’art. La collection permanente met en lumière les œuvres d’artistes notoires venant du monde entier pour ne citer qu’Andy Warhol, Anselm Kieffer, Robert Motherwell, Georg Baselitz… Les artistes espagnols ne sont pas en reste bien évidemment. Parmi ceux qui sont présentés figurent Antoni Tapiès, Miquel Barcelo, Javier Perez, Cristina Iglesias ou encore Manuel Ballester. Le musée propose également des expositions temporaires qui changent régulièrement à fréquence de 4 à 6 expositions chaque année. Elles portent sur divers thèmes : histoire de l’art, art contemporain du XXème siècle et du XXIème siècle…

À souligner que pour mettre en valeur cette belle architecture, des œuvres sont également présentées extra-muros. Elles sont dévoilées dans l’espace public et à l’extérieur du bâtiment. La plus connue est certainement Puppy, un gigantesque chien fait entièrement de fleurs et signé Jeff Koons. Sinon, on peut aussi admirer l’œuvre d’Anish Kapoor réalisée en 2009 et intitulée “Grand arbre et l’œil”. Il s’agit d’une sculpture contemporaine issue d’un montage de sphères réfléchissantes. Il est aussi possible de découvrir la Fontaine de Feu d’Yves KLEIN, la Sculpture de brouillard de Fujiko NAKAYA ou encore Maman de Louise Bourgeois.

Ajouter un commentaire